Archipelago: Architectures for the Multiverse, Mai 6-8, Genève /

https://www.archipelago-architectures.ch/media/pages/home/1038239580-1612781469/1.glb https://www.archipelago-architectures.ch/media/pages/home/2051161484-1612781469/2.glb https://www.archipelago-architectures.ch/media/pages/home/1193415740-1612781469/3.glb https://www.archipelago-architectures.ch/media/pages/home/4110600236-1612781469/4.glb https://www.archipelago-architectures.ch/media/pages/home/3361923484-1612781469/5.glb https://www.archipelago-architectures.ch/media/pages/home/2411895628-1612781469/6.glb https://www.archipelago-architectures.ch/media/pages/home/2997007100-1612781469/7.glb https://www.archipelago-architectures.ch/media/pages/home/821175597-1612781469/8.glb https://www.archipelago-architectures.ch/media/pages/home/227675293-1612781470/9.glb https://www.archipelago-architectures.ch/media/pages/home/3091524698-1612781470/10.glb Borrowers Not a Closed Statement Les problèmes de l’absence de construction BRUITS ÉTRANGES DE L’INTÉRIEUR NE NOURRISSEZ PAS LES ROBOTS « Tranversalité, croisant les univers » : Un entretien avec Jean-Pierre Greff « Des îles et des ArchitectureS de caractères » : Un entretien avec Yves Leuzinger Remarques sur l’indéfinition Lettre d’intention

WORKSHOPS

Notre programme propose deux pistes parallèles, permettant aux participants et aux spectateurs de réfléchir ensemble à notre moment présent, soit en suivant la diffusion en direct, soit en participant à notre programme de workshops, en personne ou virtuellement. Le public est invité à participer davantage en devenant membre du groupe Telegram d'Archipelago, où les échanges pourront se poursuivre après chaque conversation.

Les workshops sont conçus et animés par des étudiants, des chercheurs et des praticiens du monde entier, qui ont participé à notre open call. Ils sont gratuits et entièrement accessibles au public.

WORKSHOPS EN PRÉSENTIEL

SIA Genève X Archipelago
Salvage City: Making New From Old
MATIAS ECHANOVE et EMMA-JULIA FULLER

1 Session
Samedi, 8 mai (Toute la journée)

S'ENREGISTRER

Ce workshop d’une journée cherche à réemployer des morceaux de ville qui sont marginaux, sous-utilisés ou déconnectés afin de créer une nouvelle ville, plus sophistiquée et palpitante que la précédente. Répartis en petits groupes, les participant.e.x.s iront en vadrouille dans différents coins de la ville, et rencontreront des inconnus, assemblant témoignages, notes, objets, croquis, photos et vidéos. Ces précieuses récoltes seront utilisées pour recomposer un « fragment urbain » (architectural, poétique, politique ou autre). Cet élément doit être une sorte de déclaration exprimant une idée ou un concept – il peut être concret, abstrait, infini, basique, multiple, complexe, paradoxal… Il peut être tout ce que veut le groupe. Chaque groupe présente son fragment aux autres. Les groupes doivent se mettre d’accord sur comment leurs fragments doivent être reliés. La nature de cette connexion doit être explicite. Certaines connexions peuvent être directes, d’autres trompeuses ou pourraient même en devenir des espaces propres. Le résultat final est un assemblage urbain de techniques mixtes, un multivers labyrinthique, fruit d’éléments connectés et déconnectés. C’est une ville collage qui est plus prometteuse que l’ancienne servant de point de départ.

Workshop bilingue anglais-français.

Ecologies of Non-design (Écologies de la non-conception)
EMMA KAUFMANN-LADUC et LAURO NÄCHT

1 (ou plus) de 6 Sessions
Mercredi 5 mai (9:00-10:00 CEST)
Mercredi 5 mai (12:00-13:00 CEST)
Jeudi 6 mai (9:00-10:00 CEST)
Jeudi 6 mai (12:00-13:00 CEST)
Vendredi 7 mai (9:00-10:00 CEST)
Vendredi 7 mai (12:00-13:00 CEST)

Pour comprendre la ville comme un tissu d'écologies, nous nous tournerons vers ce qui est hors de la vue, difficile à concevoir et caché sous la chaussée. Dans un transect allant de la HEAD à l'HEPIA, nous nous promènerons dans le paysage urbain, interagissant avec les sites où les infrastructures humaines et non humaines se croisent ; cela peut être à l'échelle de la mousse entre les pierres, ou d'un arbre déracinant le trottoir. Nous travaillerons intimement avec ces sites pour développer une compréhension (une alphabétisation écologique, peut-être) des interdépendances complexes entre les entités humaines et non-humaines. Le transect rencontrera des médias analogiques comme moyen de représentation visuelle, pour que vous puissiez ajouter des couches de vos expériences et de votre compréhension. Ici, l'Anthropocène ne doit plus être traité comme un concept abstrait, ou une série d'effets exclusifs aux paysages d'extraction et d'exploitation, mais comme présent dans le tissu même de la ville.

Workshop bilingue anglais-français.

Promenades et workshop avec
LAC / LÉMAN ARCHITECTURES CONNEXIONS

2 Sessions
Mercredi, 5 mai (Toute la journée)
Jeudi, 6 mai (Toute la journée)

Beau comme la rencontre fortuite, sur une table de dissection, d'une machine à coudre et d'un parapluie.
–Lautréamont

Depuis le printemps 2020, le projet LAC / Léman Architectures Connexions organise des promenades autour du Léman. Ouvertes à toute personne intéressée, elles se déroulent en compagnie d’intervenant.e.x.s dont les activités recouvrent une grande diversité de domaines. Au fur et à mesure de marches de plusieurs heures s’opèrent une réappropriation physique et une relecture du territoire, la mise en commun de connaissances et de sensibilités, l’élaboration collective de réflexions sur nos modes de vie et notre rapport à l’environnement. Pour cet atelier, LAC / Léman Architectures Connexions propose de s’appuyer sur la pensée d’André Corboz, auteur d’une lecture de l’espace bâti au travers de métaphores comme le palimpseste, le labyrinthe ou l’hyperville, pour imaginer des manières de raconter cet archipel qu’est la partie de Genève dont la HEAD et l’HEPIA pourraient être des îles.

Workshop en français.

Image: Paul Klee, Zerstörtes Labyrinth, 1939, Zentrum Paul Klee

WORKSHOPS EN VIRTUEL

The Microbial Bathhouse (Le bain public microbien)
SERINA TARKHANIAN

2 Sessions
Mercredi 5 mai (15:00-19:00 CEST) - Microbiopower/Somatic Phronesis (Microbiopouvoir/Phronesis somatique)
Jeudi 6 mai (15:00-17:00 CEST) - Co-creation of the Digital Bathhouse (Co-création du bain public numérique)

Au moment où plusieurs États occidentaux développent une microbiopolitique incarnée par la peur du potentiel virulent de l’Autre, les pratiques de santé collaboratives générant des communautés résilientes et « plus qu’antimicrobiennes » deviennent cruciales pour guérir les blessures invisibles infligées par la pandémie. En proposant un espace de co-guérison, The Microbial Bathhouse permettra aux participants de concevoir le corps et son architecture comme site d’une pratique collective de santé microbienne à l’ère post-pandémique par le biais d’expérimentations matérielles et performatives. Ensemble, nous construirons une nouvelle vision du bain public centrée sur une approche solidaire de la santé.
En apprenant des techniques « DIY » en microbiologie, comme la production de milieux de culture bactérienne, en passant par la production de nouveaux outils médicaux pour agencements humain-microbes, les participant.e.x.s puiseront à même leurs connaissances incarnées de la santé afin d’élaborer collectivement un rituel de co-guérison contribuant à créer une solidarité citoyenne « plus qu’antimicrobienne ». L’atelier, qui comporte deux séances, se culminera avec un bain collectif virtuel pendant lequel les participant.e.x.s performeront leur rituel co-construit, en direct de leur salle de bain respective, créant ainsi le premier bain public numérique.

Workshop en anglais.

Photo: Ronald Smits

Crafting Narratives Through Repair (Créer des récits par la réparation)
BAGS (CYNTHIA DENG et ELIF EREZ)

1 Session
Vendredi 7 mai (19:00-21:00 CEST)

Tissant des liens entre les pratiques de conception axées sur la réparation et les techniques narratives de fiction, cet atelier utilise le raccommodage comme une forme de construction du monde. Au cours de cet atelier de deux heures, les participant.e.x.s identifieront un objet à réparer (à l'échelle d'un objet que l'on peut ramasser) et tenteront de le réparer. Ici, la "réparation" ne cherche pas à rétablir les conditions passées, mais à s'adapter aux conditions futures - c'est un acte de soin transformateur. Tout en réparant activement l'objet physique, nous composerons également des histoires qui peuvent spéculer sur la réparation des systèmes et réseaux plus larges dont cet objet fait partie. Chaque personne rédigera une histoire de six mots qui, associée à des images avant et après la réparation, ouvrira un portail vers un autre monde grâce à l'acte de réparation.

Workshop en anglais.

Conflating Realms (Fusion de royaumes)
CINDY DUAN

2 Sessions
Mercredi 5 mai (15:00-17:00 CEST) - Introduction et tutoriel
Samedi 8 mai (15:00-17:00 CEST) - Discussion de conclusion

La migration de l'IRL vers l'URL s'accompagne d'un brouillage des lignes - nos expériences de l'architecture se font désormais à travers la fenêtre de la webcam, faisant de la grille Zoom un archipel pastiche de lieux mondiaux. Qu'est-ce que cela signifie d'exister numériquement et physiquement simultanément ? Dans cet atelier, les participant.e.x.s utiliseront la photogrammétrie pour contribuer à une installation collective de réalité augmentée, un paysage numérique d'objets. À travers ce processus, nous réfléchirons et émettrons des hypothèses sur le rôle du numérique à l'intersection du réel, et nous étudierons la préservation de l'identité dans ces sphères. (Logiciels requis : Meshroom ou Regard3D, Blender)

Workshop en anglais.